Récit détaillé Norvège

Retour à la page précédente

20/06/2004

Départ de Fjällbacka

Toujours sous la pluie, mais route sans problème, la plupart du temps par autoroute. Halte déjeuner dans un joli petit village et passage en Norvège, direction Oslo. Péage pour pénétrer dans Oslo avec un véhicule à moteur, bon à savoir car c'est pareil dans toutes les grandes villes norvégiennes (un bon moyen pour inciter la population à prendre les transports en commun). Nous avons vainement cherché le parking pour camping car signalé dans certains documents et avons fini au camping Ekeberg à environ 3 Km du centre d'Oslo, toujours sous la pluie.

Etape à Oslo (Norvège)

21/06/2004

A Oslo

Lever à 6h du matin pour passer la matinée à visiter Oslo et repartir en début d'après-midi. Le temps est gris mais la pluie s'est enfin arrêtée (nous venons de connaître 48h de pluie incessante pour la première fois depuis notre départ)... et dire que c'est l'été aujourd'hui !

André s'est levé avec une douleur dans le dos, qui ne fait que s'accentuer. La visite d'Oslo est remise à plus tard. Il s'agit d'une sciatique qui sera bien soulagée par les anti-inflammatoires. Nous préférons rester un jour de plus au camping à proximité d'Oslo au cas où...

L'après-midi, Patricia ira visiter Oslo et faire du shopping pendant qu'André se repose et essaie de trouver d'où vient la panne sur l'antenne satellite....

La journée se terminera sous le soleil, donc c'est bien l'été !!!!

22/06/2004

Départ d'Oslo

Nous avons pris l'option de faire la route vers Voss en passant par la région du Telemark, lieu de naissance du ski et véritable Norvège miniature qui présente tous les styles d'habitations typiques. Route passant par Drammen, Kongsberg, Notodem, Seljord et Amot. Les paysages que nous traversons sont magnifiques entre forêts et lacs. Nous découvrons les typiques greniers à provisions sur socle, les églises en bois dressés et les maisons en bois peintes en rouge ou en couleur pastel et toujours, les toits recouverts de terre où l'herbe et les plantes poussent.

Nous sommes effarés par les prix dans les supermarchés : 2 à 3 fois plus cher selon les produits.

Nous nous arrêtons pour la nuit au bord d'un torrent, dans une forêt un peu à l'écart de la route. Il n'y a que les moustiques comme voisins !

En Norvège le camping sauvage est autorisé à condition de s'installer à plus de 150 mètres d'une habitation. Nous comptons bien en profiter car jusqu'à maintenant nous en avons été privé. La nuit est très calme et fraiche : à 6h30 du matin, il fait 4°C dans Prosper et 3°C dehors. Chauffage très apprécié !

Ciel et soleil magnifique au lever... Patricia ne résiste pas au plaisir d'une séance de gym matinale au soleil, au bord du torrent.

Etape en forêt au bord d'un torrent aux environs d'Amot

23/06/2004

Départ d'Amot

Une matinée et une route superbe en passant par Odda, Brimnes puis le premier bac pour passer un bras de fjord. Le temps est exceptionnel et nous l'apprécions à sa juste valeur. Ici un rayon de soleil est considéré comme un don du ciel... Ça veut tout dire !

La route monte,  redescend, passe sous des tunnels, au milieu des forêts, des lacs de montagne, des torrents, des cascades, des lupins sur les talus... un véritable enchantement. Pas de lassitude, chaque virage nous apporte un nouveau paysage. Le pique- nique sous un grand soleil au bord du fjord "Sorfjorden" est un vrai bonheur.

A noter cependant la route le long du fjord, parfois étroite et qui nécessite prudence et vitesse modérée pour croiser caravanes, camping cars et camions.

Bonne fin de route jusqu'à Voss avec passage de notre premier bac et le plus long tunnel rencontré (7,5 Km - gratuit comme tous les autres).

A Voss, passage à l'Office du Tourisme et installation sur une aire de service avec station de vidanges et ravitaillement en eau. Après-midi tranquille, le soleil est toujours au rendez-vous mais beaucoup de vent.

En soirée, nous partons à pied pour le centre de Voss à environ 2 Km pour assister aux festivités du 23 juin (ce jour le plus long de l'année, est fêté dans toute la Norvège : traditionnellement, les habitants se retrouvent autour de grands feux et dansent toute la nuit). Nous verrons un grand feu sur la plage, des danses folkloriques au Fleisher's Hotel... les costumes sont très beaux.

Dans la nuit la pluie se remet à tomber !

Etape à Voss

24/06/2004

Départ de Voss

Après quelques courses au centre ville, nous faisons route vers Balestrand en passant par Vinje, Vyk, Vangsnes où nous prenons le bac pour Dragsvik. Route superbe, parfois étroite, qui passe au milieu des lacs de montagne et des neiges éternelles à 1000 mètres d'altitude environ. Il faut veiller à ne pas faire chauffer les freins dans les descentes assez rapides (les dénivellés sont importants sur de courtes distances). Traversée du Sognefjord avec le bac et pique nique sur le quai de Balestrand. Nous profitons du point Internet de l'Office du Tourisme pour consulter nos mails. Nous continuons cette très belle route qui passe par Tornes, Mel, Mjel et qui est parfois très étroite (on ne peut pas se croiser et il faut reculer jusqu'à l'un des renfoncements prévus à cet effet de chaque côté de la route). Nous nous arrêtons pour faire étape sur le terrain de foot d'Eldalsosen, au bord du lac. Le temps a été maussade toute la journée et la pluie se remet à tomber en soirée.... nous jouons aux cartes !

Etape à Eldalsosen

25-26/06/2004

Départ d'Eldalsosen

Départ avec ciel couvert et petite pluie intermittente. Très belle route jusqu'à Olden avec des montées et des descentes à 8%, des plateaux avec des lacs et des routes étroites, de belles maisons en bois, ... De Olden nous prenons la route qui mène au glacier Briksdalbreen et qui se termine ... au pied du glacier. C'est beau et imposant, la masse énorme de glace a des reflet bleutés. Nous faisons demi-tour et décidons de nous arrêter au camping Gryta que nous avions repéré en passant. Très joli cadre, au bord d'un lac avec une vue superbe sur le glacier. Le soir nous suivons le match de foot France-Grèce ... la cata ! la coupe d'Europe est bien terminée pour nous. Le lendemain matin, lever sous la pluie ; au lieu de reprendre la route, nous décidons de rester à ce camping et de profiter du branchement électrique pour préparer la mise à jour complète de notre site avec les récits détaillés, les photos, préparer un long mail à la famille et graver tout cela sur un CD que nous envoyons à notre webmaster préférée. Cela nous a pris la journée... Ouf, c'est terminé et comme le soleil s'est levé en fin de journée, nous en profitons pour aller faire une petite ballade et admirer la vue sur le lac et le

glacier, qui est devenue sublime, et visiter le mini-zoo et la ferme du camping.

Réveil sous un soleil radieux, le paysage est vraiment magnifique et le vue du glacier sur un fond de ciel bleu très pur est un enchantement... que nous espérons bien avoir saisi sur les photos.

Etape à Olden

27/06/2004

Départ de Olden

Très bonne et belle route en direction de Andalsnes sous un soleil radieux. Halte à midi au bord d'un grand lac de montagne contenant des iceberg (mais oui !) dans un paysage très sauvage et très pur. Nous reprenons la route, direction Geiranger en passant par Erdal, puis Eidsal ou nous avons pris le bac vers Linge. La route qui descend sur Geiranger offre des points de vue superbes. Nous sommes en surplomb du Geirangerfjord, très étroit et encadré par de hautes montagnes qui descendent à pic dans le fjord et entrainent dans leur pente un certain nombre de cascades. Nous enchaînons avec la route 63 qui nous mène sur un très beau plateau parsemé de torrents, de cascades, de sommets enneigés,... un cadre de rève où nous décidons de faire étape pour la nuit. Nous prenons notre thé au soleil après une petite ballade sur les sentiers environnants... que rêver de mieux ?

Etape près des Trollstigen

28/06/2004

Départ du plateau près des Trollstigen

Départ très matinal (6h30) pour faire la descente de Trollstigen avant qu'il n'y ait de la circulation (la route est étroite et les manoeuvres sont assez acrobatiques). Avant d'attaquer la descente, un regard derrière nous sur le plateau que nous venons de quitter. La vue d'ensemble sous le soleil matinal est magnifique. Par contre en regardant devant, nous avons la surprise de constater que toute la route des Trollstigen disparaît dans une épaisse couche de nuages qui envahit la vallée. Dommage, pour le point de vue, par contre, Patricia apprécie de ne pas trop voir le vide car la route est vertigineuse sur ses premiers virages (descente à environ 9-10%). Une très belle cascade nous suit à chacun des virages. La route est effectivement étroite et mieux vaut ne pas avoir à faire de croisements difficiles avec des bus ou d'autres camping car. Au fur et à mesure de la descente les nuages se dissipent et nous arrivons à Andalsnes pour prendre notre petit déjeuner sur le port.

A 8h30 nous reprenons la route vers Trondheim. Toujours agréable, dans la verdure, les lacs.... le temps reste maussade.

Nous ne comptons plus le nombre de tunnels (parfois très longs), de bacs et de péages que nous devons passer avant d'arriver à Trondheim et en le quittant. Une visite agréable de cette petite ville, un petit tour au marché, une petite halte à la bibliothèque pour relever nos mails (très rapide car elle fermait ses portes), quelques courses et nous voilà repartis. Nous cherchons longtemps un site pour le bivouac et en désespoir de cause, nous nous arrêtons dans un camping au bord de la route  (nul le camping... aucun confort et très cher ce qui est étonnant dans ce pays!)

Etape à Levanger

29/06/2004

Départ de Lévanger

Lever de bonne heure, une longue étape nous attend. Route agréable entre rivière, lacs et forêts (en grande partie sous la pluie), mais ça "roule bien". Accueil très sympa au Tourist Information de Mo I Rana qui nous autorise à passer la nuit sur son parking et nous laisse utiliser internet gratuitement et tout ça avec le sourire !

Visite du petit centre ville très commerçant et soirée tranquille. Le supermarché à proximité du parking ferme à 23h... pratique si on a oublié quelque chose !

Etape à Mo-i-Rana

30/06/2004

Départ de Mo-i-Rana

Route tranquille jusqu'au Cercle Polaire que nous passons pour la première fois de notre vie et où, en bons touristes, nous faisons tamponner nos passeports, envoyons des cartes postales et faisons des photos. Le ciel est couvert mais pas de pluie sous cette lattitude (66°33'N), pas de végétation, le paysage est assez aride ce qui est rare dans ces contrées. La route après le cercle polaire est très belle. Petit à petit nous retrouvons la verdure et les forêts. Nous passons Fauske et arrivons à Bodo vers 14h30. Nous attendrons le ferry pour les Iles Lofoten jusqu'à 18h30... long long !!! La traversée dure 3h30, les eaux du fjord sont très calmes. Installés dans le salon, nous avons même pu suivre le match Portugal-Pays Bas qui était retransmis en direct.... et vive le Portugal !

Au débarquement, route vers A qui se trouve à 4 Km et installation sur le parking fléché pour bus et camping car (nous devons être à peu près le cinquantième CC !)

Nuit très calme et lever sous un ciel nuageux mais vaguement prometteur !

Etape à A (sur les îles Lofoten)

01/07/2004

Départ de A

Visite matinale de A, ce petit village de pêcheurs qui se trouve à l'extrême pointe sud des Iles Lofoten. Les petites cabanes de pêcheurs sur pilotis encadrent le petit port et les petites maisons en bois colorées disséminés ça et là entre les rochers donnent une vision de petit village miniature... qui commence à être éclairé par le soleil... enfin il revient !

Direction Reine qui est aussi un joli port de pêche aux maisons très colorées. Après une visite complète (c'est quand même assez vite fait !), nous déjeunons au bord du port. Continuation vers Leknes, arrêt au Tourist Information pour relever nos mails (accès Internet à 80 NKR de l'heure... soit plus de 10 !) Un passage chez le poissonnier nous permet d'acheter, pour la première fois, du poisson frais (il y en a beaucoup en Norvège, mais il faut le pêcher soi-même !!!). Nous nous dirigeons ensuite vers Utakleiv où nous trouvons un site idyllique (il faut déposer sa contri bution de 20 NKR dans une urne, ce qui nous donne le droit de bivouaquer sur un promontoire, face à la mer, où nous sommes seuls au monde pendant au moins 1/4 d'heure avant que d'autres camping car nous rejoignent. Nous serons une majorité de français pour ce bivouac et c'est dans une ambiance très sympatique que nous

allons passer la moitiée de la nuit à admirer le fameux .... soleil de minuit ! 

Nous surplombons une belle plage de sable blanc avec de jolis rochers tout ronds, l'eau est bleu turquoise, on se croirait presque aux Seychelles !

On profite de l'attente du soleil de minuit pour préparer quelques mails. Plus la soirée avance, plus le ciel se dégage, on commence à y croire...

A 22h40, très beau soleil, encore haut dans le ciel, des lumières extraordinaires sur le paysage.

A minuit, toujours un très beau soleil encore assez haut à l'horizon.

A minuit et demie passé, il est encore descendu, mais reste bien au-dessus de la mer et nous donne un jeu de lumière magique en passant entre les fins nuages qui s'étirent à l'horizon.

A 1h10, il commence déjà à remonter... fini le spectacle extraordinaire que nous avons vu... le soleil se lève à 1h10 du matin après ne s'être jamais couché !

Nous avons vécu une soirée comme nous n'avions pas osé l'espérer. Réussite du 1er coup pour ce soleil de minuit.

Très bonne convivialité avec les voisins français de toutes les régions qui bivouacquaient avec nous.

Coucher à 2 h du matin dans ce cadre sublime et lever sous un ciel gris... Ouf ! on a eu de la chance la nuit dernière.

Etape à Utakleiv

02/07/2004

Départ de Utakleiv

Le matin, de notre promontoire, nous voyons des cétacés qui chassent devant nous dans la baie.

Départ très tardif. Nouveau passage à Leknes pour envoyer les mails préparés hier soir et stockés sur la clé USB... ça fonctionne bien.

Route très agréable toute la journée avec un très beau temps à partir de la fin de matinée. Après le passage du bac entre les Lofoten et les Vesteralen, les paysages changent sensiblement : les pics acérés et les côtes découpées des Lofoten laissent place à des paysages plus doux, de beaux lacs et fjords et beaucoup de feuillus verts tendre. Nous nous arrêtons à Lodingen pour faire étape sur une aire prévue à cet effet... et nous retrouvons avec plaisir les marseillais d'Aubagne, André et Marie-Christine, avec qui nous buvons une bière en nous racontant nos périples respectifs depuis Copenhague où nous les avions rencontrés.

Etape à Lodingen

02/07/2004

Départ de Lodingen

Très bonne route sous un temps superbe qui nous a permis d'admirer les très beaux paysages des Vesteralen, plus ouverts qu'aux Lofoten, grandes étendues d'eau, chaînes de montagnes enneigées au loin. Passage de la frontière, sans voir personne. Les paysages côté suédois s'élargissent encore. Grandes plaines, grands lacs, montagnes enneigées au loin : décor de rêve. Long arrêt vers midi au parc national d'Abisko. Après déjeuner, longue promenade en partie dans des zones marécageuses (bonjour l'état des tennis !!!)

Courte route vers une aire où nous nous posons pour faire étape à côté d'un lac bordé au loin par une chaîne de montagnes. Très nombreux moustiques depuis midi !

Soirée calme : mise à jour du site, apéritif avec une bouteille de vin espagnol acheté à un "System Bolaget" (magasins d'état habilités à vendre l'alcool)... pas donné mais moins cher qu'en Norvège !

Lever sous un soleil superbe.

Etape à Abisko (en Suède)

La suite sur le è Récit Suède

Retour à la page précédente

Accueil | Qui sommes nous ? | Notre projet | Notre équipement | Les préparatifs | Carnet de route | Le Grenier aux Infos | Nous contacter

Copyright © André CHAZEL 2004-2009
Cliquez ici pour nous envoyer un E-mail